Café Racer

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Septembre, la rentrée, le retour de la pluie et de la grisaille… Je mets le nez dehors pour choisir l’équipement adéquat : pas un nuage !!! J’arrive pile à l’heure fixée par le patron (9h), en me disant que je vais récupérer la rédaction du compte-rendu et là, surprise, c’est déjà affecté à quelqu’un et le briefing est déjà fait. Un peu plus et je me retrouvais tout seul pour mon premier « Café Racer ».

Photo de groupe et départ pour rejoindre Bichereau, petit village de Seine et Marne et siège du rassemblement annuel des « Café Racer BMW ». Le parcours tracé par François à travers les petites routes n’est pas le même que l’année passée et surtout avec moins de gravillons (aux dires des plus anciens, il paraît que c’était chaud).

L’accueil de Martine et Benoit est plein de convivialité et ce n’est pas avec un café que nous sommes accueillis mais avec un véritable buffet petit-déjeuner. Les discussions s’enchaînent pour les uns (Ah, la peinture personnalisée de Christophe …) pendant que les autres sillonnent la rue pour admirer les machines alignées en rang d’oignon.

On sent la belle ouvrage et des machines bichonnées par des passionnés. Les transformations ou restaurations de certaines machines sont tout simplement incroyables, le nombre d’heures de travail passées sur ces motos est affolant (jusqu’à 1700 heures).

Mais attention, ce ne sont pas des véhicules d’exposition, elles roulent, et on va rapidement s’en rendre compte puisque nous les accompagnons lors de leur balade. Cette dernière traverse entre autres Thoury-Férottes, Dormelles, Montarlot, Villemaréchal, Paley, Lorrez-le-Bocage et Chéroy pour se terminer à Vallery où nous les abandonnons pour aller déjeuner.

Le transit s’effectue à une allure plus soutenue : certainement la faim qui tenaille certains. Cela tombe bien car le restaurant trouvé par nos organisateurs, « le petit perrichois » à La Brosse Montceaux (77), propose de bonnes portions pour un prix raisonnable. Chacun regagnera ses pénates après ce moment plein de convivialité qui aura peut-être convaincu Laurent de rejoindre le club.

Un grand merci à Martine et Benoit pour leur accueil ainsi qu’à Chantal et François pour l’organisation de cette balade qui possède un esprit propre puisque totalement tournée sur ces formidables machines que nous aimons tant. Une pensée également pour Marcel et Ginou dont c’était le retour parmi nous (courage pour la suite !)

Christian

Étaient présents : Chantal et François, Jean-Pierre, Christophe, Marie-Thérèse et Guy, Ginou et Marcel, Pascale et Dominique, Guy, Fred et Kathleen, Christian et Laurent (invité).