Vous avez dit “ qualité allemande ” ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Petite mésaventure, qui fera sourire certains, mais qui peut arriverà chacun d’entre nous !

Arrivé à mon domicile, après une escapade sans encombre de 300 km, je dépose ma moto sur sa béquille latérale le temps d’ouvrir mon portail.

Puis comme il se doit, après avoir rentré mon véhicule, en marche arrière, même opération afin d’ouvrir ma porte de garage. Et là mon cheval se dérobe sur le côté gauche, glisse en arrière, n’ayant qu’un prompt réflexe pour éviter qu’il chute lourdement, ma jambe droite se trouvant bloquée entre la moto et le sol, acculé à la porte de mon garage !

La béquille brisée net retenue par les ressorts de rappel vient griffer sabot et bas de carénage récemment repeint. Je ne parle pas des griffes de la sacoche gauche !

Pour redresser la bête et la remettre sur la béquille centrale, s’en suivit un bon tour de reins et beaucoup de transpiration.

Après démontage de la béquille, je m’aperçois….voyez les photos, encore plus explicites qu’un long discours. Impensable ! Si peu de métal pour soutenir un engin de 250 kg !

Notre marque préférée fait des économies pour gagner du poids, mais c’est vraiment exagéré, scandaleux !

Vous avez dit : « Deutsch qualitat ? »

Alors attention à tous ceux qui restent assis sur leur moto en étant sur la latérale !

Guy